Du paillage Géochanvre pour parcelle spécifique

Le 09/12/2019 à 10:12  

Julien Montagnon reprend le domaine Lombard en 2012, à Livron-sur-Drôme, dans la Drôme. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 24 hectares – conduits en biodynamie – dont 13 ha de plantiers. “ Nous avons participé à la réhabilitation de l’AOP Brézème. ” Sur une parcelle de 0,5 hectare, pentue à 45 degrés, le vigneron installe, en 2018, un paillage Géochanvre (1) avant plantation. “ Je ne voulais pas faire de terrasses sur cette parcelle pour ne pas déstructurer le sol, composé de plaques de calcaire. En outre une pelouse sèche, tenant bien le sol, recouvre le lieu. La mécanisation aurait dégradé ce couvert bien utile. ” La modalité du paillage est retenue pour garder l’humidité sur les jeunes vignes, éviter la concurrence hydrique de l’herbe, et surtout, pour empêcher les adventices de priver la vigne de lumière.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique